Comment amortir une voiture de société ? Comment amortir une voiture de société ?
L’ utilisation d’un véhicule de société L’ achat (ou la location) d’un véhicule par la société a des conséquences pour l’impôt sur le revenu,... Comment amortir une voiture de société ?

L’ utilisation d’un véhicule de société

L’ achat (ou la location) d’un véhicule par la société a des conséquences pour l’impôt sur le revenu, la TVA et l’impôt sur les sociétés.

Coûts d’achat et d’exploitation

Lorsqu’ un agent choisit de faire acheter ou louer une voiture par son entreprise, l’entreprise assume directement les frais d’acquisition et d’exploitation de la voiture. Sur le plan financier, elle peut, dans certaines limites, déduire l’amortissement ou le loyer de la voiture. Ainsi, pour les voitures acquises ou louées en 2019, la déduction de l’amortissement ou du loyer, calculée sur la base de la TTC, est plafonnée à 30 000€, 20 300€, 18 300 euros ou 9 900€ selon le taux d’émission de CO2 en g/km. Toutefois, les voitures requises par l’entreprise ne sont pas affectées par cette limitation en raison de l’objet même de son activité (taxis, ambulances…), ou de celles prises pour des locations à court terme (

Lire également : Fiscalité immobilière : quelles sont les nouveautés en 2018 ?