Comment est calculée la valeur locative d’une maison ou d’un appartement ?

Comment est calculée la valeur locative d’une maison ou d’un appartement ?

Pour pouvoir connaître le coût de la location d’un logement, il est important de se référer à une estimation de lieux. Ainsi, avant de choisir un logement en se basant sur son prix, vous pourrez reconnaître les critères qui lui ont accordé sa valeur locative. Je vous donne ici quelques conseils pour tout comprendre de la valeur locative.

À quoi correspond la valeur locative d’un bien immobilier ?

La valeur locative correspond à une estimation du montant du loyer annuel selon la valeur des biens déjà proposés sur le marché. Le site www.citya.com propose des services afin de gérer de la meilleure manière la location de biens de A à Z. Il suffit de quelques clics pour obtenir des résultats à une recherche.

A lire également : Louer un appartement à Courchevel

Différencier valeur locative et valeur locative cadastrale 

La valeur locative d’un bien immobilier est la valeur qui lui est attribuée sur le marché après étude plus approfondie du projet de location.

La valeur locative cadastrale est une estimation résultant d’un calcul. Le calcul théorique est émis par les services fiscaux du secteur et suit un certain barème. Cela permet de proposer un bien pour sa valeur réelle sur le marché immobilier, mais aussi de réaliser les calculs sur le plan fiscal.

Lire également : Négociez votre bail de location comme un pro et obtenez des conditions avantageuses

En effet, un montant de taxe foncière est dû pour la possession du titre de propriété ainsi qu’une taxe d’habitation pour l’occupation des lieux. Ce sont des montants à régler par le propriétaire et par le locataire auprès de l’administration fiscale.

La loi de 1948 aide à fixer le prix du loyer. Elle prend en compte le bâti comme le non bâti tout en concernant les différents types de logements.

Pourquoi est-ce important de connaître la valeur locative d’un bien ?

Il est important pour un propriétaire de bien calculer les loyers qui peuvent être perçus. En effet, l’estimation foncière n’est pas l’estimation finale d’un bien. Il faut se référer à différents facteurs qui aideront à louer un bien immobilier pour sa valeur réelle sur le marché.

Les critères d’estimation de la valeur locative

La valeur locative dépend de critères d’estimation qui ne sont pas figés.

Le taux de la location

La location d’une maison ou d’un appartement suppose que le bien ait un certain rendement. Sur le marché immobilier, les rendements d’une location de maison oscillent entre 2,5 % et 3,5 % de sa valeur marchande. Il faut associer à ce taux les fluctuations en cours sur les ventes immobilières actuelles et par rapport au type de bien.

La valeur marchande du bien de location

On attache à la valeur marchande le montant actuel du bien en fonction d’autres critères sous-jacents. En effet, le prix d’un bien immobilier ne dépend pas uniquement du bien en lui-même.

Il faut prendre en compte d’autres types de données comme le quartier de résidence, les infrastructures à proximité, etc. On retrouve majoritairement :

  • le nombre de pièces de la surface habitable et le type de bien,
  • la situation géographique par rapport aux centres d’affaires, aux axes routiers d’une ville et aux commodités urbaines,
  • l’étage concerné pour un appartement sachant que plus un appartement est élevé plus sa valeur augmente,
  • la mise à disposition d’un ascenseur, d’un jardin ou d’autres espaces privatifs extérieurs,
  • la qualité et la propreté du logement,
  • s’il s’agit d’une location vide ou meublée,
  • la classe et la performance énergétique.

Ce sont autant d’éléments qui aideront à démarquer un bien par rapport aux offres de la concurrence. En revoyant le montant d’un bien en fonction des offres déjà émises, c’est l’assurance de pouvoir attirer des clients.

Comment est calculée la valeur locative d'une maison ou d'un appartement ?

Comment calculer la valeur locative ? 

La valeur locative correspond au rendement que le propriétaire pourra percevoir. La rentabilité locative coïncide ainsi au rapport du prix d’achat et du loyer annuel du bien mis en location. Ce rapport est à multiplier par 100 pour afin qu’une valeur en pourcentage en résulte.

Le montant issu de ce calcul correspond à la valeur locative brute d’une habitation. Pour trouver la valeur locative nette, il suffit de soustraire le montant des charges locatives au loyer avant de procéder au calcul.

Il est possible de réaliser une réévaluation du loyer une fois par an. Cela permet de revoir la valeur d’un bien selon la variation de l’indice référentiel des loyers de la région (IRL). Par ailleurs, le « guide des loyers » du 1ᵉʳ janvier 1970 aide à établir le coût de la mise en location d’un bien immobilier.