Comment se déroule le bail de location chez l’habitant ? Comment se déroule le bail de location chez l’habitant ?
La location chez l’habitant est de plus en plus en vogue surtout dans les zones où la demande est très forte. Le propriétaire du... Comment se déroule le bail de location chez l’habitant ?

La location chez l’habitant est de plus en plus en vogue surtout dans les zones où la demande est très forte. Le propriétaire du logement met en location une chambre au sein de son logement. Il vit ainsi avec son locataire. Ce type de location est assez avantageux pour les deux parties et suit des règles bien précises.

Le logement chez l’habitant : quels avantages ?

La location chez l’habitant présente des avantages aussi bien pour le locataire que pour le propriétaire. Le locataire profite d’une chambre confortable à un bon prix. Généralement, les logements mis en location par les propriétaires sont de grandes dimensions, comparativement aux logements standards qu’on retrouve sur le marché, comme vous pouvez le voir sur le site LogeToi. De plus, le locataire partage les parties communes avec le propriétaire. Le locataire a ainsi accès au reste de la maison comme le salon, la salle de bain, la cuisine, la terrasse, etc. Les charges supplémentaires comme les factures d’électricité et d’eau sont minimisées.

Ce type de logement profite également pour le propriétaire. Il obtient ainsi un revenu supplémentaire non négligeable. Il peut profiter d’une exonération d’impôts. Par ailleurs, il a la chance d’avoir de la compagnie à la maison et se sent donc moins seul.

Les règles de la location chez l’habitant

La location chez l’habitant nécessite la signature d’un contrat de bail. Ce dernier précise la durée de la location qui est généralement de 12 mois, les loyers à payer et les charges à verser. Dans le cas où le locataire désire louer de nouveau la chambre à la fin du contrat, il doit signer un nouveau contrat de bail. En effet, le contrat de bail n’est pas reconductible tacitement.

Le locataire peut quitter le logement à tout moment sans en préciser les motifs. Par contre, il doit respecter un préavis de 1 mois. Si c’est le propriétaire qui désire rompre le contrat, il doit préciser les motifs de sa décision et respecter un délai de 3 mois.

Il est également important de préciser que la chambre chez l’habitant doit remplir certaines conditions. Ainsi, elle doit disposer d’une surface de 9m2 au moins avec une hauteur sous plafond de 2,20 mètres et d’une fenêtre. La chambre doit également être équipée de tout le nécessaire au confort du locataire. On doit y retrouver une table avec une chaise, un lit ou un lit-canapé ainsi qu’un placard ou une commode pour le rangement des affaires. Le locataire doit aussi avoir un espace où cuisiner ; à défaut, il peut utiliser la cuisine du propriétaire.