Qui paie le loyer en cas d’incendie ?

Qui paie le loyer en cas d’incendie ?

Lorsque vous êtes locataire, l’appartement ou le bâtiment dans lequel vous logez peut être victime d’un sinistre. Dans le cas d’un incendie, tout dépend du degré de dommages causés. De toutes les façons, il existe des dispositions à prendre par les différentes parties prenantes. Il vous faudra un nouveau toit. A qui revient cette charge ? Trouvez la réponse ici.

Paiement du loyer dans un incendie à destruction partielle

La question du loyer dépend du degré des dommages. L’incendie est un sinistre qui cause souvent beaucoup de dégâts. Dans le cas où le logement n’est pas totalement détruit, il devient presqu’inhabitable. C’est un cas de destruction partielle. Lorsque cela arrive, vous avez deux cas de figure.

A lire en complément : Quand résilier son assurance habitation ?

Dans le premier cas, vous pouvez demander à résilier le contrat de bail. La mise en demeure dudit contrat prend alors effet à la date de l’incendie. Cela vous expose à vous lancer à la recherche d’une nouvelle habitation, sans la moindre assistance. Le propriétaire devra vous rembourser les mois non consommés.

Dans le deuxième cas, vous pouvez choisir de continuer à vivre dans le même environnement. Ce, parce que vous trouvez que le logement est tout de même habitable. Si telle est votre décision vous avez le droit de rencontrer le propriétaire et de trouver un arrangement à l’amiable. Dans ce sillage, vous pouvez par exemple renégocier le prix du loyer

A voir aussi : Comment souscrire à une assurance avec un risque aggravé ?

A ce moment-là, vous devez formaliser votre arrangement. Vous prendrez le soin de mentionner le nouveau montant du loyer. Précisez également la durée de ce nouvel arrangement entre votre bailleur et vous.

Paiement du loyer dans un incendie à destruction totale

Si en revanche, le logement n’est pas du tout habitable parce qu’entièrement détruit, les choses se passent autrement. Sachez que le bailleur est également sinistré au même titre que vous. Par conséquent, il se retrouve dans l’incapacité de prendre en charge un possible relogement.

Soyez rassuré, vous ne dormirez pas à la belle étoile pour autant. En effet, lorsque le bailleur n’est pas capable de vous reloger, c’est la compagnie d’assurance qui s’en occupe. Elle peut proposer de vous loger dans un hôtel, ou dans un autre endroit convenable en attendant que les travaux de rénovation soient finis.

Ce n’est pas tout. L’assureur prend également en charge le mobilier détruit, s’il y en. A cela s’ajoutent votre déménagement et bien entendu les dommages corporels qui découlent de l’incident. C’est la raison pour laquelle vous devez choisir une bonne assurance.

Rôle de l’assurance en cas d’incendie à destruction totale

Lorsque vous souscrivez à une assurance, il est toujours préférable de choisir la bonne assurance et surtout le bon package. Le meilleur forfait en la matière est le contrat multirisque habitation (MRH). En effet, ce forfait permet d’indemniser dans l’immédiat et complètement l’assuré pour son bien immobilier et son patrimoine.

Lorsque survient un incendie, il faut la déclarer à la compagnie d’assurance. L’assuré sinistré dispose alors de cinq jours ouvrés pour le faire. Ceci va permettre d’estimer plus facilement les dommages et de prendre les mesures le plus rapidement possible, sans oublier la couverture des dommages corporels, et/ou des mobiliers… Il est nécessaire de conserver les preuves du dommage.

Ainsi, l’assureur va faire le constat des dégâts, avant de les analyser, via un expert qui sera envoyé sur les lieux de l’incendie. Ce dernier devra fournir des informations sur les circonstances du déclenchement du sinistre. Ensuite, il va identifier les dommages subis, puis faire une estimation du coût des dommages. Et enfin, il travaille sur les modalités de remboursement ou de réparations.

Au bout de cette étude, il sera établi que le relogement est la mesure la plus urgente. Sachez toutefois que la compagnie d’assurance va agir dans le cadre de la garantie incendie. Celle-ci permet de couvrir les dommages causés par les flammes, la fumée, l’intervention des pompiers ou des secours

Lors de la recherche d’un nouveau logement, vous pouvez ne pas trouver un qui offre les mêmes atouts que le précédent ou qui est en cours de réfection. Dans ce cas précis, il ne vous servira à rien de réclamer une indemnisation.