Défiscalisation : loi Pinel ou statut LMNP, lequel choisir? Défiscalisation : loi Pinel ou statut LMNP, lequel choisir?
Investir dans l’immobilier présente plusieurs avantages pour le bailleur. Il se constitue une source de revenus stable dont il pourra profiter durant sa retraite.... Défiscalisation : loi Pinel ou statut LMNP, lequel choisir?

Investir dans l’immobilier présente plusieurs avantages pour le bailleur. Il se constitue une source de revenus stable dont il pourra profiter durant sa retraite. Pour encourager les particuliers à investir un peu plus sereinement dans l’immobilier, plusieurs lois et statuts ont été établis. Ils visent principalement à offrir des avantages non négligeables aux propriétaires tout en facilitant l’accès des logements au plus grand public. Parmi eux, la loi Pinel et le Statut LMNP figurent en tête de la liste.

La loi Pinel et le statut LMNP : lequel choisir ?

La loi Pinel et le statut Loueur Meublé Non Professionnel offrent de nombreux avantages à l’investisseur. Toutefois, ces dispositifs ne sont pas toujours adaptés à tous les besoins. Ainsi, pendant que le statut LMNP couvre l’ensemble du territoire national, la loi Pinel ne prend en compte que les biens immobiliers présents dans les zones qu’elle a prédéfinies. La loi Pinel donne la possibilité au bailleur de résider dans son logement ou de le louer à ses ascendants et descendants. Mais, il devra respecter le seuil des loyers prédéfinis par la loi. Par contre, son investissement doit uniquement concerner les biens neufs. Dans le cas du statut LMNP, il peut s’agir d’un bien neuf ou d’un bien ancien.

Avec la loi Pinel, le bailleur ne peut effectuer plus de deux investissements par an. De plus, il doit s’agir d’un logement nu mis en location. Celui-ci doit respecter les normes énergétiques et écologiques en la matière. Le statut LMNP quant à lui ne pose pas de condition par rapport au nombre d’investissements annuel. Par contre, la location doit être meublée et prête à l’habitation.

La fiscalité de la loi Pinel et du statut LMNP

Côté fiscalité, pour profiter d’une réduction fiscale, la loi Pinel impose le respect d’une certaine durée d’engagement. Ainsi, si le bailleur s’engage pour 6 ans, il profitera d’une réduction de 12 %. Pour un engagement de 9 ans, la réduction fiscale est de 18 % tandis qu’à 12 ans, elle est de 21 %.

La fiscalité du statut LMNP donne la possibilité au bailleur de choisir entre le régime BIC, le régime réel simplifié et le régime réel normal. Toutefois, le régime BIC s’impose au bailleur dont les revenus locatifs sont inférieurs à 32 100 euros. Il est soumis au régime réel simplifié si ses revenus sont compris entre 32 100 et 763 000 euros. Pour des revenus locatifs annuels au-delà de 763 000 euros, c’est le régime réel normal qui est applicable.