Comment fonctionne la caution crédit logement ?

Comment fonctionne la caution crédit logement ?

Il existe aujourd’hui plusieurs garanties de prêt immobilier. Parmi ce lot, vous avez la caution crédit logement. Elle fait partie des moyens les plus répandus dont auxquels les banques ont recours en cas de défaillance de l’emprunteur. Pour être plus claire, la caution crédit logement est une garantie immobilière qui fonctionne sur la base de l’assurance crédit immobilière. Découvrez dans cet article, comment fonctionne la caution crédit logement.

Que offre la caution crédit logement

La caution crédit logement offre plusieurs avantages à l’emprunteur. De façon traditionnelle, la caution crédit logement offre un coût plus fiable que l’assurance crédit immobilière. D’abord, comprenez que le rôle de la caution crédit logement consiste à se porter garant de la dette de l’emprunteur. Toutefois, il existe une différence fondamentale entre ces deux garanties. En effet, la caution crédit logement permet à l’emprunteur de se voir rembourser une partie des frais de garantie. Lorsqu’il n’est plus en mesure de solder sa dette.

A lire en complément : C'est quoi un questionnaire de solvabilite ?

Avec la caution crédit logement, vous êtes exonérés des frais supplémentaires lorsque vous anticipez votre remboursement. C’est en quelque sorte un acte de reconnaissance et de motivation pour la rapidité de paiement de la dette. La caution crédit logement, vous dispense également de longues formalités.  L’obtention de la caution ne nécessite aucunement un acte de notaire ni une publication.

On peut quand même retenir de la procédure qu’elle est prompte. Car il y a une rapidité dans le déblocage du prêt. Il faut juste comprendre que l’option d’une caution crédit logement permet un déblocage de votre prêt en 48 heures. Pour profiter de tous ces avantages, il faut quand même être capable de rembourser la dette. Au-delà, il faut aussi prouver sa solvabilité.

A lire en complément : Qu'est-ce qu'un cautionnement de soumission ?

Quels sont les frais qui sont liés à la caution crédit logement

Le coût de la garantie crédit logement est constitué en deux parties. D’une part, il faut un versement au fond mutuel de garantie. Il est calculé en fonction de votre garantie et elle se fait une seule fois, au début de la souscription. Le rôle de ce versement consiste à payer votre dette en cas de déconvenues. D’autre part, il existe une commission de caution. Il s’agit d’un forfait plafonné ne dépendant pas de votre crédit.

La détermination du crédit logement se fait de deux façons distinctes. La première formule est appelée le barème classique, elle est ouverte à tous. C’est une formule qui vous donne la possibilité d’être remboursée d’une partie de votre participation au fonds mutuel de garantie. Ceci à la fin de votre emprunt. La seconde formule est le barème initie. Elle est réservée aux personnes de moins de 37 ans.

Le cas de refus d’une caution crédit logement

Cette situation peut survenir lorsque vous avez une situation professionnelle précaire. Aussi lorsque vous avez une grande accumulation de prêt. Dans ces deux cas, la probabilité est très forte que la caution crédit logement délaisse votre dossier. Dans ces conditions, vous avez seulement la possibilité de tourner vers une banque.

La caution crédit logement se présente comme une garantie meilleure que l’assurance prête immobilière. Elle est ouverte à tous et n’exige pas d’énorme garantie.

Simuler votre crédit immobilier pour connaître votre capacité d’emprunt

Si vous souhaitez acheter un bien immobilier mais que vous ne savez pas du tout si vous pouvez emprunter ou non, il est important que vous fassiez quelques simulations. Elles vous seront d’une grande aide. Car si vous n’êtes pas en capacité d’emprunter ou que vous avez un taux d’endettement trop élevé, les établissements bancaires refuseront de vous prêt de l’argent. La simulation credit détaillée et le meilleur moyen de se faire une idée rapidement pour évaluer son projet.

Simuler votre capacité d’emprunt

La première simulation que vous devez faire pour savoir combien vous pouvez emprunter, c’est celle de votre capacité d’emprunt. Cette simulation se base sur des données telles que vos revenus, combien de personnes vont emprunter avec vous, si vous avez un apport, quelles sont vos charges mensuelles etc. Ces données vont servir pour calculer le montant maximum que vous serez capable d’emprunter sans avoir de problème sur le remboursement.

Simuler votre taux d’endettement

Cette simulation sert à savoir si une banque va vous prêter ou non de l’argent. Rien ne sert de démarcher des banques si vous êtes déjà suffisamment endetté et qu’aucun établissement veut vous prêter de l’argent. Ce calcul est simple et rapide. Il prend en compte vos revenus et vos charges. Sachez que si vous êtes endetté à plus de 35%, aucun établissement ne vous prêtera de l’argent. Le taux d’endettement est passé de 33 à 35% en 2021, les emprunteurs peuvent donc faire de plus gros prêts à la banque.

Simuler vos mensualités

Ici, il s’agit d’un calcul qui va vous permettre de savoir combien vous devrez rembourser chaque mois en tenant compte du montant du prêt, de la durée sur laquelle vous souhaitez le rembourser. Il prend aussi en compte les taux proposés par les différentes banques. Ce calcul complète celui de la capacité d’emprunt. Une fois que vous connaissez votre capacité d’emprunt, vous pouvez prendre le montant pour savoir à combien les mensualités vont s’élever.

Simulation du calcul des frais de notaire

C’est la dernière simulation à faire. Les frais de notaires sont en moyenne de 2.5% du montant du prêt. C’est donc une somme assez conséquente qu’il ne faut pas oublier ni sous-estimer. Les frais de notaire prennent en compte le type de logement acheté. Si c’est du neuf qui n’a jamais été habité et qui a fini d’être construit il y a moins de 5 ans, ou de l’ancien. Ensuite, la ville où vous achetez rentre en compte dans le calcul et bien entendu, le montant du bien.

Une fois que vous aurez fait toutes ses simulations, vous aurez une idée bien plus précise de ce que les banques pourront vous proposer au moment de les démarcher. Sachez que si vous voulez des taux plus intéressants, il est préférable de passer par l’intermédiaire d’un courtier. Le courtier peut avoir des propositions bien plus intéressantes en démarchant les banques à votre place.

Comment choisir un bon simulateur ?

Pour que votre simulation soit la plus juste possible, il faut que vous choisissiez le bon simulateur. Il a y quelques indices qui peuvent vous y aider. Il est primordial que le simulateur soit indépendant. Son indépendance garantit l’honnêteté des résultats obtenus. Il est aussi important qu’il soit gratuit. Il ne faut pas avoir à payer pour simuler un crédit immobilier. Il existe suffisamment de comparateurs pour ne pas en choisir un payant.

N’oubliez pas de calculer le montant de l’assurance

Aucun établissement bancaire n’acceptera de prêt sans assurance emprunteur. Elle protège la banque si vous vous trouvez en incapacité de paiement. Mais cette assurance représente un coût assez important. Sachez que plus vous êtes âgé, malade, ou que vous avez été en arrêt maladie, plus le montant de l’assurance sera élevé. En simulant le calcul de votre assurance, vous pouvez économiser jusqu’à 600 euros par an. Si vous empruntez sur 20 ans, c’est 12 000 euros d’économies que vous pouvez faire. Une somme aussi importante ne peut pas être négligée. Une fois que vous aurez obtenu des devis, vous n’aurez plus qu’à choisir et contacter l’organisme. Vous pourrez donc avoir les meilleures garanties en termes de protection, et cela, au meilleur prix.