Comment acheter des actions au Canada ? Comment acheter des actions au Canada ?
La crise causée par le COVID-19 a été particulièrement difficile pour les transporteurs aériens. Le cours des actions de la compagnie aérienne canadienne, Air... Comment acheter des actions au Canada ?

La crise causée par le COVID-19 a été particulièrement difficile pour les transporteurs aériens. Le cours des actions de la compagnie aérienne canadienne, Air Canada, est passé de plus de 50$ en janvier dernier à 10$ en mars. Bien que la part se soit légèrement redressée depuis, sa reprise a été anémique par rapport à celle d’autres titres.

Graphique 1 : Stock d’Air Canada (symbole : AC) au cours de la dernière année

A lire également : Dans quel cas faire appel à un expert immobilier ?

Source : Bloomberg

Lire également : Puis-je construire un mur en limite de propriété ?

Pour qu’ils puissent revoler, il est essentiel que les Canadiens se sentent en sécurité. Certaines des prédictions les plus pessimistes sont que les transporteurs aériens ne reviendront pas à la normale tant qu’un vaccin n’est pas disponible.

Cependant, des progrès technologiques récents ont été réalisés pour accélérer le dépistage COVID-19, ouvrant la voie à de nouvelles possibilités. Selon le site de Travel Off Path :

  • « Un nouveau projet pilote canadien lancé à l’aéroport international de Calgary, où la quarantaine obligatoire sera terminée après des essais rapides du COVID-19.
  • Le gouvernement du Canada et le gouvernement de l’Alberta ont annoncé conjointement qu’un nouveau projet pilote en Alberta réduira considérablement la période de quarantaine pour les voyageurs qui rentrent de 14 jours à environ 48 heures.
  • Le projet pilote sera lancé le 2 novembre 2020 à l’aéroport international de Calgary.

Si le projet pilote est couronné de succès, il pourrait entraîner une reprise spectaculaire des vols aériens canadiens.

Les risques demeurent, de sorte qu’il est compréhensible qu’un investisseur ne soit pas tout à fait à l’aise d’acheter des actions d’Air Canada avant que le projet ne soit officiellement adopté.

Toutefois, il existe une autre stratégie qui permettrait à l’investisseur de profiter d’une appréciation de la part d’Air Canada tout en limitant son risque.

L’ investisseur peut acheter des options pour des actions d’Air Canada.

Selon le guide de la Bourse de Montréal sur cette stratégie, on peut décrire comme suit l’achat d’options (ou la position de l’acheteur sur les options d’achat).

  • « Généralement, une stratégie de position acheteur-achat ne prend pas la valeur d’un rapport de 1 à 1 par rapport à l’action, mais les modèles de tarification nous fournissent souvent une estimation raisonnable de la façon dont les fluctuations du cours de l’action de 1$ peuvent affecter la valeur de la position acheteur, en supposant que tous les autres facteurs restent inchangés. En outre, les gains en pourcentage de la prime peuvent être considérables si les prévisions atteignent l’objectif visé.
  • L’ acheteur d’une position d’acheteur qui a l’intention de revendre l’option pour le profit est à la recherche d’opportunités pertinentes pour liquider rapidement la position : en général, une forte hausse ou une hausse marquée de la volatilité. Certains investisseurs fixent des objectifs de prix ou des dates de réévaluation ; d’autres suivent leur instinct. Quoi qu’il en soit, le calendrier est crucial pour cette stratégie, car toute la valeur doit être réalisée avant l’expiration de l’option. Planifier correctement un ascenseur est inutile s’il se produit après la date d’échéance. »

Graphique 2 : Diagramme de la stratégie des options d’achat

Source : Stock de Montréal Échange

L’ option d’achat à un prix de levage de 17,00$ dû le 18 décembre 2020 se vend 1,75$ (à compter du 22 octobre 2020). S’il achète cette option, l’investisseur aura le droit, mais non l’obligation, d’acheter les actions d’Air Canada au prix de 17$ à tout moment avant la date d’expiration de décembre.

Si le projet pilote échoue et que le cours des actions d’Air Canada tombe à 10$, l’investisseur perdra seulement la somme de 1,75$ initialement déboursée pour acheter l’option.

Amortissement de l’action 6,77 $ (Prix de l’action de 16,77$ — Prix de l’action au bas de 10,00$)
Coût de l’option d’achat 1,75 $
Perte totale 1,75 $ (perte limitée à la prime payée)

Toutefois, si le projet est couronné de succès et que le cours des actions d’Air Canada augmente et s’approche du sommet de 24$ en juin (avant la date limite de décembre), l’investisseur pourrait alors réaliser le profit ci-dessous.

Appréciation de l’action 7,00 $ (24,00$ Prix de l’action — 17,00$ Prix de levage)
Déduction du coût de l’option d’achat 1,75 $
Bénéfice total 5,25 $ (7,00 $ — 1,75$)

Dans un tel cas, lorsque le risque associé à la valeur sous-jacente est important, l’achat d’une option d’achat au lieu du titre peut constituer une solution de rechange intéressante. En effet, elle nous permet de définir le pire scénario possible, mais aussi de profiter d’une appréciation possible en cas de changement de perspective du marché par rapport à la valeur sous-jacente.

Avertissement

Les stratégies décrites dans ce blog ne sont présentées qu’à titre d’information et de formation. Elles ne doivent pas être interprétées comme des recommandations d’achat ou de vente de titres. Comme toujours, avant de mettre en œuvre des stratégies d’options, assurez-vous d’être à l’aise avec les scénarios proposés et être prêts à prendre tous les risques.