Pret immobilier selon salaire: les astuces pour économiser !

Pret immobilier selon salaire: les astuces pour économiser !

Pour toute personne qui souhaite signer un prêt immobilier, payer le moins cher possible est son premier objectif. Vu qu’en dehors du coût du crédit immobilier il devra supporter des frais annexes, il est normal de vouloir faire des économies. Vous avez décidé de recourir à un prêt pour financer l’acquisition d’un bien immobilier à moindre coût ? Découvrez dans cet article quelques astuces pour faire des économies.

Négocier le taux du prêt immobilier

De manière générale, le taux nominal d’un crédit est l’un des principaux éléments qui impactent directement son coût. Ce dernier dépend notamment de la durée de votre crédit, de votre profil emprunteur et de votre salaire. Ainsi, pour espérer avoir le meilleur taux possible, vous devez soigner votre dossier. Les éléments constitutifs de votre dossier tels que vos relevés de compte doivent être exempts de toute anomalie (découverts, retards de paiements).

A découvrir également : Recourir à une agence de l'investissement locatif clé en main

De plus, vous devez disposer d’une bonne capacité d’épargne et votre apport propre doit être d’au moins 10 % du prix du bien immobilier. Dans ces conditions fournir un apport personnel important vous facilitera l’obtention d’un taux immobilier plus avantageux. Des comptes bien soignés, un dossier complet et un apport personnel important représentent des arguments qui vous permettront de négocier à la baisse, le taux du prêt immobilier.

Réduire la durée de remboursement du prêt

Une autre astuce qui vous permettra de faire des économies sur un prêt immobilier est la réduction de la durée de remboursement du prêt. L’explication la plus simple à ce sujet est que plus vous mettez de temps à rembourser votre crédit, plus ce dernier coûtera cher. Réduire au maximum sa durée est donc un moyen très simple de réduire son coût total.

A lire en complément : Tout savoir sur la promotion immobilière

Cependant, sachez que réduire la durée de remboursement de votre crédit implique une augmentation de ses mensualités. Vu qu’un taux d’endettement maximum est souvent fixé, cette astuce ne sera pas toujours possible. Avec le simulateur de crédit immobilier CAFPI, vous pouvez connaître les mensualités et le taux maximal. Et par conséquent savoir si vous pouvez réduire la durée ou pas.

Revoir l’assurance à la baisse

En effet, en souscrivant à un crédit immobilier, il est presque obligatoire de prendre une assurance DIIT (Décès, Invalidité, Incapacité de Travail). Celle-ci permettra au banquier d’être rassuré quant au paiement de ses mensualités même si vous êtes victime d’un sinistre grave. Elle représente donc un élément impactant le coût total du prêt.

Mais ne vous inquiétez pas, car il est possible pour vous de  souscrire à un contrat moins cher que celui de votre banque. Seulement, vous devez vous assurer que ce contrat d’assurance propose les mêmes garanties que celui qu’offre la banque. Pour cela, faites jouer la concurrence en comparant les prix des assurances extérieures à ceux de votre banque.

Cette opération est appelée la délégation d’assurance. Notez que si les garanties extérieures ne sont pas plus favorables que celles de votre banque créditrice, celle-ci est en droit de refuser la délégation.

Réduire les frais de dossier du prêt immobilier

Lorsque vous allez voir votre conseiller bancaire avec un dossier complet, le travail lui est grandement facilité. Dans ces conditions, il sera plus facile pour vous de négocier avec lui, une ristourne sur les frais de dossier.

Recourir à courtier

S’offrir les services d’un courtier dans l’optique d’obtenir un prêt immobilier est une autre option très avantageuse. Il est certes vrai que vous devrez lui verser des frais, mais à travers ce dernier, vous n’aurez aucuns frais à verser à votre banque. Ce dernier se charge en réalité des négociations avec votre banque. Il renvoi  à la baisse tous les différents frais liés à votre emprunt. À son niveau aussi, avec un dossier complet, vous pourrez négocier une ristourne vu que votre dossier demande très peu de rendez-vous.

Cautionner le prêt immobilier

Pour effectuer le cautionnement de votre prêt immobilier, vous pouvez en effet faire appel à des sociétés de cautionnement mutuel. Ces établissements garantiront votre prêt sur la base de la mutualisation des risques. Vu qu’il ne sera nécessaire de passer par un notaire, vous ne paierez pas de frais notariaux. De plus, une partie de votre cotisation sera versée sur un fonds de garantie et à l’échéance, elle vous sera restituée.