C’est quoi un questionnaire de solvabilite ? C’est quoi un questionnaire de solvabilite ?
Maintenant, vous êtes prêt à vous lancer dans votre projet. Aujourd’hui est votre rendez-vous avec le banquier pour négocier votre crédit à la consommation,... C’est quoi un questionnaire de solvabilite ?

Maintenant, vous êtes prêt à vous lancer dans votre projet. Aujourd’hui est votre rendez-vous avec le banquier pour négocier votre crédit à la consommation, c’est un moment crucial, parce que vous utiliserez tous vos actifs et arguments pour le persuader à tout prix de débloquer vos fonds. Cela vous rappelle le test oral que vous avez déjà passé à l’école à ce moment-là, et que même aujourd’hui, vous ferez la même chose avec votre banquier, sachant qu’un crédit à la consommation offre la possibilité d’accéder au financement pour faire face à un besoin urgent et que nous manquons de l’argent . Afin d’avoir un accès adéquat à ce dernier et de maximiser les chances d’obtenir un prêt de financement à un meilleur taux, il est essentiel de remplir le questionnaire le plus récent au moment de l’entretien avec l’organisation financière, dans ce cas, la préparation est nécessaire, tout en réfléchissant à les diverses questions qui peuvent être posées par le banquier pour connaître la solvabilité d’un souscripteur. Tous les détails sont ici !

La capacité du créancier à rembourser

En accordant le prêt demandé à une personne, l’organisation financière se concentre sur certaines questions critiques qui lui permettent de déterminer la capacité de remboursement du demandeur. Avant d’accepter un entretien avec l’abonné, l’emprunteur est tenu de vérifier le dossier d’incident de paiement auprès de la Banque de France. Cette approche est très importante pour la banque et lui permet de savoir qui les clients n’ont pas remboursé comme convenu sur son prêt bancaire, cela vaut également pour les entreprises qui sont irrégulières au niveau de paiement. Si un particulier souhaite souscrire à une demande de prêt, la banque vérifie si son nom figure sur la liste du registre central et national des incidents qui entraînent un refus d’emprunt et une situation défavorable auprès des établissements de crédit.

A découvrir également : Comment fonctionne la caution crédit logement ?

La technique du « score »

L’ une des questions les plus posées à laquelle vous avez à répondre est votre capacité financière à rembourser le prêt accordé. La banque étudie votre demande de crédit en utilisant la technique de notation. Cette méthode utilise une grille de points attribués à chaque réponse au questionnaire demandé. Il tient également compte de la situation financière de l’emprunteur et des garanties accordées pour d’autres formes de crédit.

A lire également : Garantie hypothécaire et emprunt : explication et coût

Les capacités financières du demandeur

Pour ce faire, vous devez répondre à quelques questions sur votre situation familiale et votre statut professionnel . Avec une situation familiale stable, vous aurez plus de chances d’avoir votre prêt, votre organisation a une telle assurance qu’elle ne risque pas le paiement de nom ou de retard dans le niveau de remboursement de sorte que votre réponse doit refléter ce type d’assurance pour avoir un avis favorable de votre banquier.

Quelques questions sur votre situation professionnelle

Pourquoi la banque est-elle si intéressée par votre professionnel situation ? Lescréanciers sont si attentifs à ce dernier que le preneur d’assurance doit être principalement imposable et exerce une activité professionnelle régulière et stable. Par exemple, la personne doit être exercée dans le cadre d’un contrat CDI et a d’anciens employés dans le poste. Si la personne a travaillé dans la même entreprise pendant plus de cinq ans, cela lui donne une meilleure solvabilité aux yeux de l’emprunteur, par rapport au débutant, d’où sa stabilité professionnelle n’est pas certaine. Certains sont assujettis à un contrat d’une durée indéterminée et la banque met beaucoup d’incertitude quant à sa capacité de rembourser son argent sur une base régulière. S’interrogeant sur votre stabilité professionnelle, la banque voulait savoir si vous êtes sur un CDI ou un contrat à durée déterminée, si vous êtes un jeune diplômé en CSD, vous devez rassurer votre prêteur de l’évolution de votre carrière, de la possibilité de devenir un CDI. Les institutions financières attachent une grande importance à votre situation professionnelle et vous demandent plusieurs questions qui nécessitent une réponse exacte. Si vous exercez une profession professionnelle, vous pouvez appuyer votre réponse avec le bilan de votre activité pour deux ou trois années d’exercice.

La situation financière de l’emprunteur

Quelle est votre situation financière ? Parmi les questions que votre banque pose lors de l’examen de votre dossier. Non seulement vous devriez avoir le maximum d’informations pour convaincre votre banque, mais aussi et surtout que vous êtes bien préparé pour le genre de questions concernant votre situation financière, être bien préparé augmentera vos chances d’obtenir du crédit. Pour les questions relatives à la situation financière du demandeur, le montant du crédit accordé par la banque est basé sur les dépenses ou dépenses et les revenus de l’emprunteur. À cette fin, la banque vous demande tous vos revenus, tels que ceux liés à votre travail, ceux liés à vos revenus en capital et ceux liés à votre revenu social. Après vous avoir posé des questions concernant vos revenus particuliers, le banquier vous pose quelques questions sur vos frais , en particulier ceux qui entrent dans la catégorie des charges fixes telles que le paiement de votre loyer, vos impôts, certaines de vos factures qui sont forfaitaires,… Généralement, les frais de crédit ne doivent pas dépasser 1/3 de votre revenu.

Si vous voulez vous abonner à un crédit à la consommation, nous vous conseillons de ne pas tricher sur les informations sur vos revenus et dépenses, Soyez honnête en vous-même. Si vous éprouvez de la difficulté à respecter votre engagement et que vous ne pouvez pas rembourser le crédit à temps, votre banquier ne peut être tenu responsable. Étant considéré comme de mauvaise foi, vous ne pouvez pas non plus recourir à la procédure de surendettement . Un crédit à la consommation est un engagement, il est donc très important de réfléchir attentivement avant de souscrire à cette offre. Si vous voulez utiliser, la forme de crédit permanent comme ça du crédit renouvelable, ne s’engagent pas à un crédit de la somme importante, car avec son caractère permanent, il peut être coûteux et écarté.