Les différences entre les assurances propriétaire et locataire

Les différences entre les assurances propriétaire et locataire

La souscription d’une assurance habitation est essentielle pour un propriétaire d’immeuble ainsi pour un locataire. Cependant, il existe une différence entre l’assurance du propriétaire et celle du locataire. La compréhension de cette différence vous sera utile selon le statut que vous avez sur votre logement.

Assurance propriétaire occupant le logement

L’assurance habitation est une souscription obligatoire à laquelle aucun propriétaire ne peut déroger. Elle permet de couvrir les incidents qui peuvent survenir dans votre logement. Non seulement ça, mais aussi les dommages causés aux tiers dont vous en êtes la cause d’une quelconque manière. L’assurance propriétaire occupant prend en compte toutes les conséquences possibles qui peuvent arriver. Les murs ainsi que les contenus du logement sont pris en charge par l’assurance habitation souscrite par le propriétaire.

A lire en complément : Quelle est l'assurance emprunteur la moins chère ?

Assurance propriétaire non-occupant

Le propriétaire d’un logement peut souscrire une assurance même s’il n’y vit pas. Cela est obligatoire lorsqu’il s’agit d’une copropriété. Dans ce cas, une assurance responsabilité civile est nécessaire. Cependant, lorsque le logement est complètement en location, il n’est pas tenu de souscrire une assurance. Néanmoins, l’assurance propriétaire non-occupant lui permet d’anticiper les risques non couverts par l’assurance de son locataire.

De plus, c’est le meilleur moyen pour assurer le logement lors des périodes de vacances locatives. Étant donné que c’est le locataire qui assure le logement, lorsqu’il rendra les clés, l’assurance du logement revient au propriétaire du logement. Celui-ci doit prendre la souscription d’assurance en charge jusqu’à une nouvelle location.

A lire aussi : Comment la pension minimale est-elle calculée ?

Assurance locataire

Lorsqu’une personne décide de vivre dans une résidence privée, elle est tenue de souscrire une assurance habitation. Cette souscription est obligatoire, car le locataire est l’occupant en temps réel du logement. Ainsi, avant la signature du contrat de bail, le propriétaire est en droit de réclamer une attestation du contrat d’assurance. Cette demande peut être effectuée par le biais d’un huissier de justice. Cette règle obligatoire est la garantie qui protège le locataire en tant qu’occupant du logement des éventuels dommages. Dans le contrat de bail, ce point doit y figurer pour permettre au propriétaire de retrouver son logement en état lors de la résiliation du bail.

Lorsque le propriétaire fait le constat du non-respect de la clause d’assurance par le locataire, il peut résilier le contrat. Pour s’en assurer, il a le droit de réclamer à la fin de chaque année l’attestation du contrat d’assurance. Cette réglementation oblige le locataire à tenir en bon état le logement lors de la remise des clés au bailleur. Toutefois, le locataire n’est pas obligé de souscrire une assurance multirisque habitation. En revanche, une assurance responsabilité civil et une assurance habitation lui offrant les garanties d’incendie, des dégâts d’eaux et d’explosion sont nécessaires.