Comment payer un jardinier occasionnel ?

Comment payer un jardinier occasionnel ?

L’entretien d’un jardin est une activité chronophage qui demande également une certaine compétence. Si vous voulez que le travail soit bien fait, vous devez recourir à un jardinier. Certains de ces professionnels sont disposés à vous fournir leur service fréquemment ou occasionnellement. Ainsi, lorsque vous décidez d’embaucher un jardinier occasionnel, vous pouvez le payer de différentes façons. En voici quelques-unes.

Payer le jardinier occasionnel avec le CESU

Le CESU est l’un des moyens efficaces par lesquelles vous pouvez payer un jardinier occasionnel. Il s’agit d’un chèque emploi service universel destiné aux particuliers et qui permet de déclarer et de rémunérer un salarié, travaillant à domicile. Cela s’applique également lorsque vous souhaitez embaucher un jardinier pour des travaux occasionnels.

A voir aussi : MyCitya : connexion au compte adhérent

Pour vous servir du CESU, vous devez d’abord remplir un formulaire d’adhésion pour l’URSSAF en ligne. Pour cela, rendez-vous sur le site internet de cette institution. Vous pouvez aussi aller auprès d’une banque pour le faire. Sur le formulaire, vous devrez mentionner toutes les informations personnelles du jardinier. Une fois que vous avez fait cette procédure, vous pouvez payer le travailleur avec le chèque emploi service universel.

Pour ce faire, différentes options s’offrent à vous. Vous pouvez soit opter pour un paiement par chèque ou virement bancaire. Vous pouvez également payer votre jardinier avec un chèque emploi service préfinancé encore appelé titre CESU. Cela se présente sous forme d’un carnet chèque qui contient un montant précis. Afin de savoir combien vous aurez à payer à celui qui réalisera les travaux de jardinage dans votre domicile, convenez du prix avec lui. Vous devez faire cela avant même que le jardinier ne commence par travailler. Notez que le paiement du salarié avec le CESU est une solution très avantageuse.

A découvrir également : Quelles sont les charges d'un propriétaire en bien immobilier ?

Payer votre jardinier en espèce

Puisque vous entretenez votre jardin occasionnellement, vous n’avez pas besoin d’utiliser les grands moyens pour payer votre jardinier. Une fois que vous avez convenu du prix de sa prestation, vous pouvez simplement le payer par espèce. À part le CESU, cette méthode est de loin la plus simple.

Elle vous exempte de certaines tracasseries et vous permet de rémunérer votre jardinier à juste prix une fois les travaux réalisés. Surtout, évitez de le payer en tant qu’employé. Lorsque vous optez pour cette solution, vous serez dans l’obligation de vous acquitter de certaines cotisations sociales. Optez donc pour un versement simple plutôt qu’en tant que salarié.

Opter pour un paiement à domicile

Lorsque vous souhaitez embaucher un jardinier salarié pour prendre soin de votre jardin, vous pouvez le payer à domicile. En dehors du CESU, c’est une méthode fiable et facile à employer. Une fois que vous convenez du prix de son service, contactez le salarié pour qu’il puisse venir effectuer les travaux de jardinage. Ensuite, vous pouvez le rémunérer directement à son domicile. Pour cela, vous devez faire signer à celui qui exerce cet emploi un contrat de travail. Ainsi, une fois qu’il aura rendu son service, vous irez chez lui le payer au prix convenu.

Passer par des moyens de paiement électronique

Aujourd’hui, il existe une multitude de moyens de paiement électronique. Il n’est donc plus obligatoire de payer un jardinier occasionnel par voie bancaire après son service. Si ce dernier dispose d’un compte électronique, convenez du prix de sa prestation avec lui et payez-le par ce moyen. Qu’il vienne dans votre domicile ou pas, vous pourrez le payer virtuellement une fois qu’il aura fini les travaux de jardinage. Notez qu’il existe différents moyens de paiement électronique. Vous avez par exemple PayPal, MasterCard et autres. Si le salarié dispose d’un portefeuille électronique, vous pouvez toujours le payer par cryptomonnaie. Ce moyen est d’ailleurs très sûr et intraçable. En quelques clics, vous lui enverrez son argent sans qu’il n’ait besoin de venir dans votre domicile.

Faire un paiement par chèque

Les salariés qui ont un emploi de jardinier préfèrent souvent obtenir leur rémunération par paiement bancaire. Ils disposent donc pour la plupart d’un compte bancaire lié à leur emploi. Cela leur permet d’encaisser leur paie une fois qu’ils ont rendu un service au domicile d’un particulier. Si vous disposez également d’un compte bancaire, le problème de paiement ne se pose donc plus, une fois que le jardinier vous a rendu service, vous pouvez lui délivrer un chèque qu’il pourra encaisser.

Étant donné qu’il s’agit de travaux occasionnels, vous pouvez lui délivrer un chèque à chaque fois qu’il finit de travailler. Vous pouvez aussi attendre qu’il ait pris soin du jardin de votre domicile sur une certaine période pour lui payer tout son dû. Retenez tout de même que le paiement par chèque d’un salarié qui a un tel emploi vous oblige à payer des cotisations sociales.