Investir dans l’immobilier en Espagne Investir dans l’immobilier en Espagne
De plus en plus de Français choisissent d’investir dans l’immobilier en Espagne. Pour cause, le prix de l’immobilier est très attractif dans ce pays.... Investir dans l’immobilier en Espagne

De plus en plus de Français choisissent d’investir dans l’immobilier en Espagne. Pour cause, le prix de l’immobilier est très attractif dans ce pays. En plus, la taxe foncière est moins élevée par rapport à la France. Par ailleurs, ce pays a une situation géographique attrayante et compte plusieurs réseaux d’infrastructures. Vous souhaitez investir dans un bien immoblilier en Espagne ? Quelles sont les démarches à suivre pour investir dans l’immobilier en Espagne ? Dans quel bien investir ?

Étapes et formalités pour investir dans l’immobilier en Espagne

Tout comme en France et dans le reste de l’Europe, l’achat d’un bien immobilier en Espagne passe par le respect de quelques étapes. La première est d’obtenir le NIE Espagne, un numéro d’identification obligatoire à tous les étrangers qui souhaitent acheter une maison en Espagne. Il est en effet exigé lors de la signature des contrats de vente. De plus, les spécialistes des établissements bancaires l’exigent au moment d’ouverture d’un compte bancaire non résident. Nous vous conseillons de vous rendre sur le site du gouvernement ou de vous tourner vers des professionnels de l’immobilier pour obtenir plus d’informations.

A lire aussi : Qui paie l'eau dans une location ?

La réserve et les vérifications

La deuxième étape consiste à se rendre sur les sites spécialisés et de comparer les biens immobiliers qu’ils proposent. Une fois le choix fait, il faudra réserver le bien en versant une somme de 1000 à 1500 euros au vendeur selon le prix total du bien. Cette opération engage le propriétaire à ne plus proposer le logement à quelqu’un d’autre.

Vient ensuite l’étape des vérifications. Avant de signer n’importe quel contrat, l’acheteur doit vérifier si les documents fournis sont en conformité avec le bien proposé. La rédaction du contrat de vente et la signature devant un notaire sont les dernières formalités à remplir pour obtenir le droit de possession de son bien en Espagne.

A lire en complément : Comment déplacer un droit de passage ?

Cependant, il faut rappeler que les étapes et les démarches à suivre pour acheter un bien en Espagne nécessitent du temps et de l’énergie. La meilleure solution est donc de confier votre projet à une entreprise immobilière. Cette dernière maitrise non seulement le domaine, mais travaille également avec des experts de l’immobilier. Elle pourra donc vous aider à trouver un bien qui convient à vos attentes. Par ailleurs, ceux qui souhaitent en savoir plus sur la défiscalisation immobilière à l’étranger auront des réponses à leurs inquiétudes auprès de ces professionnels. Ils peuvent aussi lire cet article très détaillé.

Dans quel bien investir en Espagne ?

Pour profiter d’un bon rendement, il est important de bien choisir le type de bien dans lequel investir. Nous vous recommandons fortement les studios. En effet, la rentabilité de ces petites surfaces en Espagne peut aller jusqu’à 5 %. De plus, si vous avez les moyens, les grands immeubles et la colocation sont également les meilleurs choix, leur rentabilité peut aller jusqu’à 10 %.

Pour ceux qui souhaitent savoir où investir en Espagne, sachez que Madrid, Valence et Barcelone sont les plus prisés des investisseurs. Le prix du mètre carré connait en effet une hausse dans ces différentes villes. Séville et Sarriâ-Sant Gervasi restent également une meilleure option.

En somme, pour acheter un bien en Espagne, il faut d’abord obtenir le NIE Espagne, trouver son bien, vérifier les informations et enfin rédiger le contrat de vente.