Comment fonctionne le prêt à taux zéro ?

Comment fonctionne le prêt à taux zéro ?

Ça y est, vous souhaitez sauter le pas et acheter un bien. Sauf que pour le financement de cet achat, il faudra encore bien étudier la question pour ne pas finir dans une situation financière délicate après. Il est temps de se tourner vers les aides ? Avez-vous déjà envisagé le prêt à taux zéro ? Vous souhaitez en savoir plus sur ce dispositif ? Cet article vous explique comment fonctionne le prêt à taux zéro.

Le Prêt à taux zéro : qu’est-ce que c’est ?

Lorsque vous allez acquérir un bien immobilier, il est bien rare que vous le fassiez avec vos épargnes uniquement. Eh oui, en 2021, une étude a montré que 79% des Français avaient acquis leur résidence principale en ayant recours à un crédit. C’est justement dans cette optique que le prêt à taux zero a été mis en place. C’est un dispositif destiné aux foyers avec des revenus modestes ou intermédiaires pour devenir propriétaire.

A voir aussi : Le crédit pour travaux : qu’est-ce que c’est ?

Difficile d’avoir recours à un crédit immobilier et de supporter les mensualités sans risquer de ne plus joindre les deux bouts si vous n’avez pas des revenus qui le permettent. Comme vous le savez, ces mensualités sont composées du remboursement du capital et du paiement des intérêts. En outre, pour l’achat d’un bien immobilier, il faudra aussi compter dans le coût total les frais de notaire en plus du prix du bien.

Grâce au prêt à taux zéro, aussi connu dans le jargon comme le PTZ, vous pourrez réaliser votre achat immobilier sans supporter ses frais annexes (intérêts, frais de notaire) car ils sont pris en charge par l’Etat. D’où l’appellation prêt gratuit. Et en plus, vous pouvez aussi bénéficier d’un remboursement différé qui va sur un décalage de 5, 10 voire 15 ans. Aussi, pendant ce délai, vous n’aurez même pas à payer les mensualités.

A lire également : L'aide au logement : fonctionnement et avantages

Le Prêt à taux zéro : à qui s’adresse-t-il ?

Vous l’aurez compris, avec de tels avantages, le prêt à taux zéro ne s’accorde pas à n’importe qui. En effet, il y a certaines conditions à remplir pour en bénéficier. Tout d’abord, le PTZ s’adresse uniquement aux primo-accédants de leur résidence principale et plus particulièrement à des personnes avec des revenus dits « modestes » ou « intermédiaires ». Mais derrière ces termes, concrètement, vous devez gagner des revenus inférieurs à certains plafonds.

Pour définir ce plafond, vous devez d’abord voir dans quelle zone se situe le bien que vous souhaitez acquérir (zone A, A bis, B1, B2 ou C selon la répartition des communes). Ensuite, vous devez aussi déterminer le nombre d’occupants du logement. Par exemple, pour un couple (donc 2 personnes) qui souhaitent acheter un bien grâce au PTZ, le plafond de revenus du foyer pour en bénéficier est de 51 800 € l’année pour les biens situés en zone A et A bis mais de 33 600 € pour ceux qui veulent investir dans la zone C.

Le Prêt à taux zéro : quelles sont les démarches pour y accéder ?

Une fois que vous êtes éligible au PTZ, il ne vous reste plus qu’à réaliser les démarches pour y accéder. Quelles sont-elles ? Rien de plus simple. Vous vous rapprochez de votre établissement de crédit habituel pour faire votre demande de PTZ. Et comme à l’accoutumée, ils vont étudier votre dossier (garantie, solvabilité et tutti quanti) et vous donner leur réponse. Vous remarquerez qu’ils ne sont nullement tenus par la loi de vous accorder ce prêt.

Ensuite, vous devez aussi savoir que le PTZ est souvent un prêt complémentaire d’un ou d’autres prêts auprès de l’établissement. Aussi, là encore, il est soumis à une condition : son montant ne doit excéder celui des autres prêts réalisés dans le cadre de l’acquisition du bien immobilier.