Rénovation de sol carrelé : comment procéder ?

Rénovation de sol carrelé : comment procéder ?

Le carrelage est un revêtement de sol très apprécié et très présent dans les intérieurs, et qui offre de nombreux avantages. Mais il arrive un moment où un sol carrelé est trop vieux, cassé, ou endommagé et il faut alors le rénover. Que ce soit à cause du mauvais état de certains carreaux, ou parce que vous vous êtes lassés de votre actuel revêtement, rénover un sol carrelé vous offre de nombreuses possibilités, mais il faut bien savoir comment s’y prendre. Voici comment procéder à une rénovation de sol carrelé.

Choisir sa solution, le préalable indispensable

Pour rénover un sol carrelé, la première chose à faire, c’est de choisir sa solution de rénovation. On peut en effet mettre de la peinture, poser un nouveau carrelage, nettoyer son carrelage, mettre de la résine, etc. En fonction de l’état du carrelage, l’une ou l’autre de ces solutions peut être la plus adaptée. Si par exemple le sol carrelé n’est pas trop endommagé, on peut poser un nouveau revêtement sur le sol, sans avoir à tout casser. Un blog comme Welcome Immo donne plus de précisions sur ce type de rénovation.

Lire également : Quelques conseils à suivre pour réussir la construction de sa maison

Ainsi, pour mettre de la peinture ou de la résine sans tout casser, il est indispensable de vérifier que le sol n’est pas trop endommagé. Bien évidemment, si on n’a pas envie de refaire entièrement son sol carrelé, on peut tout à fait changer uniquement les carreaux qui sont endommagés, à condition d’avoir ou de pouvoir trouver le même carrelage pour remplacer les carreaux endommagés. Il faut donc choisir sa solution, et cela consiste à prendre en compte son budget, mais aussi à examiner l’état du sol carrelé pour savoir ce qu’il est possible ou non de faire. Si le sol est très endommagé, que l’on ait un budget élevé ou pas, il faudra tout refaire ou ne pas rénover du tout.

A lire également : Pourquoi opter pour une prestation clés en main dans votre projet de rénovation d’appartement ?

Préparer le sol avant de lui donner un nouveau souffle

Quelle que soit la solution choisie, il faut préparer le sol avant de le rénover. Pour mettre de la peinture spéciale carrelage, il faut nettoyer le sol et préparer la peinture. Pour du simple nettoyage, il faut nettoyer les carreaux avec de l’eau chaude et tous les outils nécessaires, mais nettoyer aussi le joint. Pour préparer le sol dans ce cas, on passe l’aspirateur pour retirer les saletés et la poussière. Pour remplacer uniquement certains carreaux, on doit retirer délicatement les joints et les carreaux, et mettre du mortier. De manière générale, pour poser un autre revêtement, il faut mettre une chape et vérifier que l’ensemble est au même niveau. La préparation est donc la phase indispensable pour rénover un sol carrelé.

Rénover un sol carrelé avec de la peinture ou de la résine

Après avoir nettoyé votre sol et préparé la peinture ou la résine, il vous faut appliquer l’un ou l’autre correctement. Il est conseillé de le faire en commençant par le fond de la pièce pour finir par l’entrée. Pour la peinture, il est conseillé de mettre deux couches, et de laisser chaque couche sécher deux heures avant de réappliquer. Pour ce qui est de la résine, il faut laisser poser une journée avant d’appliquer la finition.

Pour poser du carrelage par-dessus les carreaux existants, il faut retirer les carreaux en mauvais état et nettoyer le sol. On applique ensuite un primaire d’accrochage, on met du mortier pendant que c’est encore collant, et on pose une nappe de polyéthylène, puis encore du mortier, et enfin les carreaux et les joints. Il faut s’assurer dans chaque cas que l’on pourra refermer la porte après la rénovation.

De manière générale, on peut rénover un sol carrelé soi-même, mais il est préférable de faire appel à un professionnel, car égaliser le sol est parfois difficile, et chaque solution présente des risques si le travail n’est pas bien fait.

Comment poser du carrelage sur un sol existant ?

Poser du carrelage sur un sol existant peut être une solution pratique pour rénover rapidement votre sol. Même si cette méthode permet de gagner du temps et de l’argent, pensez à bien connaître les étapes essentielles et les précautions à prendre.

Dans un premier temps, il faut vous assurer que le support soit propre, sain et sec avant toute pose. Pour cela, commencez par éliminer tout ce qui peut nuire à la bonne adhérence des carreaux : moquettes, tapisseries murales ou encore résidus de colle. Poncez légèrement le revêtement avec un papier abrasif grain fin. Cette opération a pour but d’accrocher les anciens carreaux au mortier-colle.

Le primaire est indispensable dans ce type d’ouvrage puisqu’il garantit une adhérence optimale entre l’ancien revêtement et le nouveau carrelage. Ce produit doit être appliqué sur la surface nettoyée grâce à une brosse ou un rouleau, selon la nature du matériau utilisé.

Après avoir effectué ces opérations préalables indispensables à faire soi-même avant le début des travaux, décidez du point central. Tracez-y deux axes perpendiculaires pour déterminer point par point où vont se placer vos premiers carrés de pose. (Note : il est recommandé de partir du centre et non pas d’un angle pour avoir des coupes plus homogènes en périphérie.)

Commencez par poser les carreaux le long des deux axes. Mettez un cordonnet bien tendu entre ces deux points centraux pour vous assurer que vos premiers carrés sont parfaitement alignés. Collez ensuite les carreaux grâce à une spatule crantée, en veillant à ce qu’ils soient correctement positionnés.

Continuez votre travail tout autour du point central : ajoutez régulièrement une nouvelle série jusqu’à rejoindre l’angle opposé. Pensez aussi à installer des croisillons plastiques aux angles afin d’avoir une distance constante entre chaque carreau et ainsi réaliser rapidement et simplement vos joints.

N’oubliez pas que vous pouvez faire appel à un professionnel pour cette opération relativement complexe si vous ne souhaitez pas prendre de risques ou si vous êtes novice dans ce domaine. Effectivement, pensez à bien vérifier la qualité du travail réalisé sur l’existant !

Les erreurs à éviter lors de la rénovation d’un sol carrelé

La rénovation d’un sol carrelé peut parfois être complexe et nécessite une certaine expertise. Même les professionnels peuvent faire des erreurs qui compromettent le résultat final. Voici quelques-unes des erreurs courantes à éviter pour réussir votre projet de rénovation.

La préparation du support est l’étape clé dans tout projet de rénovation. Elle doit être minutieuse et bien réalisée pour garantir un résultat optimal.

Le support sur lequel vous souhaitez poser vos nouveaux carreaux doit être parfaitement propre, sec et plan. Avant tout travail de pose, vous devez vérifier si l’existant n’est pas protégé réglementairement : bâtiment ancien avec peinture au plomb ou amiante-ciment, par exemple.
Sous-estimer les coûts

Rénover un sol carrelé peut prendre plus de temps et coûter plus cher qu’on ne pourrait l’imaginer. Les problèmes rencontrés pendant les travaux peuvent entraîner des dépenses imprévues auxquelles il faut se préparer.

Vous devez prendre en compte le coût des matériaux, de la main-d’œuvre et du temps pour éviter les mauvaises surprises. En établissant un budget clair dès le début du projet, vous pourrez mieux gérer vos finances et éviter tout dépassement de coûts imprévu.
Choisir les mauvais carreaux

Le choix des carreaux doit être fait avec soin. Les carreaux choisis doivent s’intégrer parfaitement à l’esthétique générale des pièces où ils seront posés, tout en étant adaptés à leurs usages. Par exemple, si vous avez des enfants ou des animaux domestiques, il est préférable d’opter pour des carreaux résistants aux chocs et faciles à nettoyer.
Assurez-vous aussi que les nouveaux carreaux conviennent bien au support existant afin d’éviter toute déconvenue lors de la pose.
Ne pas suivre les règles élémentaires

Ne négligez pas les règles élémentaires lors de la rénovation d’un sol carrelé. Respectez scrupuleusement toutes les étapes recommandées par votre artisan ou professionnel pour garantir un résultat final optimal.
Écoutez attentivement ses conseils sur le choix du matériau utilisé ainsi que sur la mise en place pratique : ceci permettra une réalisation optimale qui répondra à vos attentes tant visuelles que fonctionnelles !