Démarrer son investissement locatif en 2024 : les raisons pour se lancer !

Démarrer son investissement locatif en 2024 : les raisons pour se lancer !

L’investissement locatif est une solution pertinente pour qui souhaite construire un patrimoine ou obtenir des revenus passifs. Vous pouvez hésiter à vous lancer dans ce secteur en raison de la crise économique et sanitaire actuelle. Pourtant, démarrer son investissement locatif en 2024 pourrait être le bon moment pour plusieurs raisons. Voici 5 arguments convaincants en faveur de cette décision.

1. Une reprise économique attendue

La crise provoquée par la pandémie de COVID-19 a eu des répercussions importantes sur le marché immobilier. Cependant, tout porte à croire que l’économie devrait repartir dès 2023 et 2024. De nombreux experts prévoient une solide reprise économique, notamment grâce à la relance par les gouvernements et les banques centrales. Ceci peut entraîner une montée en flèche du marché immobilier et donc une opportunité pour réaliser un investissement locatif performant.

A voir aussi : Acheter des parts de SCPI : Comment ça marche ?

2. Les possibilités de financement attractives

Même si la situation économique actuelle est tendue, il n’est pas impossible qu’elle offre également des avantages aux investisseurs futurs. En effet, les taux d’intérêt restent très bas, ce qui facilite les emprunts immobiliers pour les investisseurs souhaitant s’engager dans l’immobilier locatif. De plus, certaines banques peuvent proposer des crédits spécifiques aux investisseurs plus intéressants encore.

Les dispositifs de défiscalisation

Outre les taux d’intérêt réduits, il existe aussi différents dispositifs de défiscalisation immobilière qui permettent aux investisseurs de bénéficier de réductions significatives sur leurs impôts. Parmi ces dispositifs, on peut citer la loi Pinel, le statut LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel) ou encore le dispositif Malraux. Cet avantage fiscal rend l’investissement locatif particulièrement attractif en 2024, notamment pour ceux qui cherchent à optimiser leur stratégie fiscale.

A lire en complément : Label ISR : comment est-il attribué ?

3. La demande locative toujours croissante

La crise sanitaire n’a pas eu que des conséquences négatives sur le secteur immobilier. En effet, la demande locative est toujours en hausse et devrait continuer à progresser dans les années à venir. Plusieurs facteurs expliquent cette tendance :

  • la mobilité accrue des populations, notamment pour des raisons professionnelles,
  • le phénomène de métropolisation, avec une concentration des habitations autour des grandes villes,
  • l’évolution des modes de vie, avec une préférence marquée pour la location plutôt que l’achat immobilier chez les jeunes générations.

En démarrant son investissement locatif en 2024, on répond donc à une demande croissante et on bénéficie ainsi d’une plus grande sécurité pour remplir son bien immobilier.

4. Un secteur en pleine mutation

Le paysage immobilier est en constante évolution, et de nouvelles tendances émergent, offrant des opportunités à saisir pour les investisseurs avisés.

Les nouvelles formes d’habitat

La colocation, les résidences étudiantes ou seniors, les logements intergénérationnels… Autant de formules d’habitation qui répondent aux besoins actuels et futurs de la population. Ces nouveaux modes d’habitat peuvent représenter une source de revenus intéressante et diversifiée pour ceux qui souhaitent démarrer leur investissement locatif en 2024.

L’essor du télétravail

Avec l’augmentation du télétravail, les critères de recherche des locataires ont changé : une pièce supplémentaire pour y installer un espace de travail devient souvent indispensable. De ce fait, les biens immobiliers adaptés à cette nouvelle demande sont particulièrement recherchés et constituent donc une occasion intéressante pour les investisseurs désireux de se lancer dans le marché locatif.

5. Des prix encore accessibles

En 2024, les prix de l’immobilier devraient attester d’une certaine stabilité. Bien que les fluctuations des tarifs varient selon les régions, ils demeurent globalement accessibles dans de nombreuses zones géographiques. Cela permettra aux investisseurs de trouver des biens présentant un excellent rapport qualité-prix et donc de maximiser leurs chances d’obtenir un retour sur investissement intéressant.