L’achat ou la location des murs commerciaux : que choisir ?

L’achat ou la location des murs commerciaux : que choisir ?

Quand on est commerçant, artisan ou encore profession libérale, le besoin de locaux est indispensable. Si parfois le propriétaire actuel souhaite uniquement louer, il arrive pour une raison ou pour une autre qu'il veuille se défaire de son bien. Quelle est la décision à prendre dans ce cas ?

L'achat des murs commerciaux

Il est certain qu'il est toujours plus confortable d'être le propriétaire de ses murs quand on est commerçant. Ainsi il n'y a aucun risque d'être délogé à la fin du bail. Et les travaux réalisés ne sont ainsi aucunement perdus sur le plan financier. Acheter des murs commerciaux en vue de développer une activité de commerçant par exemple est une passage à l'acte qui doit être effectué après réflexion. La première chose à faire est de calculer les mensualités que cela représentera et sur quelle durée, car il s'agit d'une pression financière supplémentaire qui ne doit pas entraver la bonne marche du business. Ensuite il faut décider qui deviendra le propriétaire, à savoir le dirigeant ou l'entreprise, ou bien une SCI ? Tous ces éléments sont à prendre en compte car les conséquences fiscales vont changer selon le cas de figure.

A découvrir également : Comment réussir le choix de votre garde-corps escalier ?

Les avantages et inconvénients de la location des murs commerciaux

Si louer des murs commerciaux revient relativement cher dans le temps, puisqu'il s'agit de fonds versés perdus, cela est un réel avantage dans différentes situations. Lorsqu'on débute, les investissements sont déjà suffisamment lourds pour les cumuler avec un prêt immobilier supplémentaire. Cela représente une charge non négligeable, avec des frais inhérents comme les charges de copropriété par exemple. Toujours dans le cas où l'on débute, même si on bénéficie d'une trésorerie suffisante pour lancer et développer son business, payer chaque mois un crédit peut devenir pénalisant pour la stabilité et la pérennité de l'entreprise. Même si les travaux réalisés au début pour présenter le commerce de façon attrayante aux chalands, et pour être en conformité avec la loi (on pense aux commerces d'alimentation notamment qui subissent des contraintes drastiques pour le respect des règles d'hygiène notamment), les sommes investies seront perdues dans l'avenir si le locataire doit quitter les locaux, à moins qu'il ne parvienne à vendre son fonds de commerce à un repreneur qui souhaite développer la même activité.

Même s'il est toujours préférable d'être le propriétaire de ses murs commerciaux, il ne faut cependant pas prendre cette décision à la légère. En effet nul n'est à l'abri d'un accident de parcours, et un crédit doit être remboursé quoi qu'il arrive…

A lire également : Rénovation énergétique : comment éviter les arnaques ?

Les avantages et inconvénients de l’achat des murs commerciaux

Certains entrepreneurs préfèrent toutefois acheter leurs murs commerciaux plutôt que de les louer. Cette décision peut offrir des avantages indéniables, mais présente aussi des inconvénients.

Les avantages sont multiples : pouvoir aménager et personnaliser l’espace comme on le souhaite, échapper à la hausse des loyers, constituer un patrimoine immobilier et bénéficier d’une plus grande sécurité financière.

Cependant, l’investissement initial est souvent très élevé et peut représenter un risque pour la trésorerie de l’entreprise. De plus, l’entrepreneur doit assumer les coûts d’entretien et de réparation du bâtiment.

Les critères à prendre en compte pour choisir entre achat et location des murs commerciaux

Choisir entre la location et l’achat des murs commerciaux n’est pas une décision à prendre à la légère. Plusieurs critères sont à prendre en compte.

Vous devez considérer les besoins actuels et futurs de l’entreprise. Si celle-ci prévoit un fort développement dans les années à venir, l’achat peut être une bonne option pour éviter de payer des loyers toujours plus élevés.

Le budget disponible est aussi un facteur déterminant. S’il est limité, la location reste souvent la solution privilégiée. L’emplacement du local doit aussi être pris en compte : s’il s’agit d’une zone très recherchée où les prix immobiliers sont élevés, il peut être plus avantageux financièrement de louer plutôt que d’acheter.

D’autres critères tels que le secteur d’activité ou encore les perspectives du marché doivent aussi être pris en considération avant de se décider entre l’achat ou la location des murs commerciaux.

Chaque entreprise a ses propres spécificités qui doivent guider la décision finale quant au choix entre l’achat ou la location de ses locaux professionnels. Vous devez bien réfléchir aux différents éléments énumérés afin de faire le meilleur choix pour votre entreprise.