Comment choisir une fraise : un petit guide

Comment choisir une fraise : un petit guide

Vous voulez réaliser un fraisage sur un panneau de bois ? Ou sinon vous voulez bricoler et vous devez effectuer différents types d’usinage pour compléter un objet particulier : poncer, fendre, etc.

Dans ce cas, vous aurez probablement besoin d’une fraise que vous pourrez monter sur une fraiseuse/défonceuse ou simplement sur une perceuse.

A voir aussi : Les avantages de l'installation de stations de recharge avec un électricien qualifié

Toutefois, le choix de la bonne fraise, surtout pour les débutants, n’est pas facile.

Le choix dépend du type d’usinage que vous souhaitez effectuer et d’autres facteurs.

A lire aussi : Les avantages d'un escabeau roulant

Ces derniers seront abordés dans cet article, dans lequel nous donnerons un bref aperçu de ce précieux outil et de ses possibilités d’utilisation.

Comment choisir la bonne fraise ?

Le choix d’une bonne fraise se fait essentiellement en quatre étapes, que nous allons aborder dans un instant.

En outre, dans notre discussion, nous nous concentrerons principalement sur le choix des fraises pour le bois. Toutefois, si vous avez besoin d’une fraise pour travailler d’autres types de matériaux (métal, plastique, etc.), ces critères vous seront également utiles.

Il est toutefois évident que chaque matériau présente des particularités spécifiques.

Étapes pour choisir une fraise à bois

Voici les 4 étapes pour choisir une fraise à bois :

  • Compréhension du matériau à travailler
  • Compréhension de l’usinage et de la finition que vous souhaitez obtenir.
  • Identification de la machine qui sera utilisée pour le fraisage.
  • Estimation du nombre de pièces à usiner.

Le matériau à usiner

Il ne suffit pas de parler de bois de manière générique.

En effet, comme pour tous les matériaux, il existe de nombreuses variantes de bois.

De manière très générale, on peut l’identifier comme un bois tendre ou dur.

Ensuite, il y a le bois aggloméré, à l’intérieur duquel peuvent se trouver des pièces en métal et en plastique, maintenues ensemble par différentes colles, ce qui peut être dangereux pour la tenue structurelle des fraises.

Ces distinctions sont essentielles, car il faut choisir le bon outil de coupe en fonction du type de matériau à couper.

L’objectif est d’éviter de surchauffer la fraise, ce qui endommagerait à la fois la fraise elle-même et le processus, ou de dépenser trop d’argent alors que ce n’est pas nécessaire.

Le matériau de la fraise

Lorsque l’on parle du matériau de la fraise, il s’agit du matériau de l’arête de coupe, c’est-à-dire de la partie qui traite l’enlèvement de matière.

Voici les principaux types :

  • Fraises en acier : les plus courantes, bon marché et utilisées principalement par les bricoleurs et pour le bois tendre et sans colle ;
  • Fraises en carbure de tungstène : il s’agit de fraises milieu de gamme, plus chères que celles en acier, mais beaucoup plus résistantes ;
  • Fraises en diamant polycristallin : extrêmement durables, leur coût est particulièrement haut, mais leur durée de vie aussi. Normalement elles sont utilisées sur des fraiseuses CNC à usage professionnel, pour la production en série.

L’usinage

En fonction du type d’usinage que vous souhaitez réaliser, vous pouvez déterminer le type de fraise dont vous avez besoin.

Pour le faire sans commettre d’erreur, vous pouvez régulièrement vous fier aux catalogues des revendeurs, qui contiennent généralement des informations complètes sur ce sujet.

C’est également le cas de Fraisertools.com, véritable leader du secteur, qui met à la disposition de ses clients non seulement un catalogue extrêmement bien fourni et des descriptions précises des fraises proposées, mais aussi un service de conseil en ligne très efficace.