Calcul de la rentabilité locative : comment s’y prendre ?

Calcul de la rentabilité locative : comment s’y prendre ?

Pour déterminer l’intérêt de votre investissement dans un logement, il faut calculer la rentabilité locative de ce dernier. La rentabilité locative est un indicateur qui sert à évaluer le rendement d’un investissement immobilier sur une durée déterminée. Quand il est question de la rentabilité locative, pour garantir des résultats de calcul proche de la réalité, il ne faut négliger aucun des facteurs permettant d’estimer le rendement du bien. Comment calculer votre rentabilité locative ? Ce n’est pas difficile de calculer la rentabilité locative d’un bien immobilier, il suffit de suivre nos instructions.

Calculer votre rentabilité locative brute

Pour faire le calcul de la rentabilité locative brute, il faut effectuer le rapport en pourcentage de la rémunération annuelle de la location de votre bien sur le prix d’achat de votre bien immobilier. Voici la formule de la rentabilité locative brute : (Loyer annuel x 100) / prix d’achat du bien immobilier. Cependant, pour calculer la rentabilité qui se rapprochera le plus du réel, il faut tenir compte des charges qui affectent le rendement tangible, par exemple les frais d’entretien du logement et les impôts. Votre calcul doit être en mesure de vous donner avec précision, ou du moins de vous donner la valeur qui se rapproche le plus de la rentabilité réelle de votre investissement immobilier. Pour cela il est préférable de calculer la rentabilité nette.

Lire également : Comment éviter les impôts en choisissant la bonne taille de piscine pour votre maison

Calculer votre rentabilité locative nette 

Pour déterminer la rentabilité précise sur l’investissement, vous devez calculer la rentabilité locative nette. La rentabilité locative nette d’un investissement s’obtient en soustrayant toutes les charges récupérables associées à la location du logement. Voici la formule de la rentabilité locative nette : [(Loyer annuel x 100) – (toutes charges récupérables)] / prix d’achat du bien immobilier. Normalement, votre rentabilité locative nette doit être inférieure à votre rentabilité locative brute. En conclusion, le calcul de la rentabilité locative permet de déterminer si vous faites un bon investissement immobilier. 

Calculer la rentabilité locative en prenant en compte les charges et les frais de gestion

En plus de la rentabilité locative brute et nette, il faut prendre en compte les charges et les frais de gestion dans le calcul. Les charges peuvent inclure des coûts tels que l’assurance habitation, les travaux d’entretien, la taxe foncière ou encore les remboursements d’emprunt si vous avez financé votre achat immobilier avec un prêt bancaire.

A lire en complément : Découvrez les différentes lois pour défiscaliser en immobilier

Les frais de gestion doivent aussi être pris en compte. Si vous décidez de confier la location du logement à une agence immobilière, celle-ci facturera des honoraires pour ses services. Vous devrez donc ajouter ces coûts aux charges liées à votre investissement immobilier.

Prenons l’exemple suivant : vous achetez un appartement pour 200 000 euros et le louez ensuite pour 800 euros par mois. Vos charges annuelles s’élèvent à 2 400 euros (soit deux mois complets de loyer). Vous payez aussi une commission mensuelle d’un montant équivalent à un mois complet de loyer à votre agence immobilière, soit un total annuel supplémentaire représentant deux autres mois complets du dit loyer (soit environ 1 600 €). Vos dépenses totales sont estimées autour des 4 000 €.

Pour obtenir votre rentabilité locative nette réelle sur cet investissement immobilier, utilisez notre formule précédente ([Loyer annuel x (1• toutes charges récupérables)] / prix d’achat du bien immobilier). Dans ce cas, le calcul est : [(800 x 12 x (1• 4 000 / 200 000)] = 2 %.

De plus, il existe plusieurs méthodes pour calculer la rentabilité locative d’un investissement immobilier. Il faut prendre en compte tous les coûts associés à l’investissement pour obtenir une image précise et réaliste de votre rentabilité réelle. En combinant toutes ces données, vous pouvez déterminer si un investissement immobilier particulier vaut ou non la peine d’être poursuivi.

Utiliser un simulateur de rentabilité locative pour faciliter vos calculs

Calculer la rentabilité locative nette d’un investissement immobilier peut être fastidieux et prendre beaucoup de temps, surtout si vous avez plusieurs biens immobiliers à gérer. Heureusement, il existe des outils pour faciliter ces calculs : les simulateurs de rentabilité locative.

Cet outil en ligne permet de simuler les différents scénarios liés à votre investissement immobilier. Vous pouvez y entrer toutes les informations nécessaires telles que le montant du loyer mensuel, le prix d’achat du bien immobilier ainsi que tous les coûts associés tels que l’assurance habitation ou encore les travaux d’entretien.

Les simulateurs proposent aussi des fonctionnalités avancées qui prennent en compte divers facteurs tels que l’évolution des taux hypothécaires et des loyers au fil du temps. Ces simulations peuvent donner une image précise de votre rentabilité locative nette.

En utilisant un simulateur de rentabilité locative, vous aurez une vue globale sur l’état actuel et futur de vos investissements immobiliers. Vous pourrez ainsi anticiper tout changement (hausse ou baisse) dans la valeur financière de vos propriétés. Cette analyse prédictive peut vous aider à trouver rapidement la meilleure solution pour maximiser vos profits tout en minimisant vos risques.

Les simulateurs de rentabilité locative sont un outil précieux pour tout investisseur immobilier. Ils permettent d’analyser rapidement et efficacement la rentabilité de votre portefeuille immobilier, identifiant ainsi les propriétés qui nécessitent des ajustements et celles qui méritent d’être conservées. Cela vous aidera à prendre des décisions éclairées sur vos futurs investissements immobiliers pour une meilleure rentabilité locative nette.