Assurance habitation : comment bien choisir sa couverture pour protéger son investissement immobilier

Assurance habitation : comment bien choisir sa couverture pour protéger son investissement immobilier

Si vous envisagez d’investir dans l’immobilier, alors il est essentiel de s’acquitter de certaines obligations en tant que propriétaire. Et parmi celles-ci, on peut citer l’assurance habitation. En fonction de votre investissement immobilier et de vos besoins, vous pouvez être amené à souscrire une assurance. Voici tout ce qu’il faut savoir pour choisir sa couverture pour protéger son investissement immobilier.

Assurance multirisque habitation

Les propriétaires doivent exiger de leurs locataires qu’ils souscrivent une assurance habitation. En pratique, les propriétaires ne sont pas obligés de faire la souscription, sauf s’il s’agit d’un immeuble en copropriété. Il est tout de même possible de se protéger contre les risques de dommages.

A lire en complément : L'importance des assurances de copropriété pour votre tranquillité d'esprit

L’assurance multirisque habitation offre une couverture contre les risques d’incendie, d’explosion, de dégâts des eaux et de vol. Cela concerne les biens immobiliers, y compris les aménagements intérieurs et les décorations, mais aussi les biens mobiliers ainsi que les objets de valeur.

Responsabilité civile du propriétaire.

L’assurance comprend également la responsabilité civile, qui permet d’indemniser les dommages corporels ou matériels qui ont été causés à un tiers, c’est-à-dire le propriétaire, la personne vivant avec lui, ses enfants, etc. Elle couvre également les animaux dont la personne a la garde, mais aussi l’étendue exacte du contrat.

A lire en complément : Les différences entre les assurances pour garde-meuble

GLI Garantie des loyers impayés

La GLI couvre les loyers impayés et les charges locatives et peut avoir un champ plus large. Il convient donc de se pencher sur les différentes conditions avant de souscrire à ce type d’assurance.

Assurance habitation comment bien choisir sa couverture pour protéger son investissement immobilier

La Garantie des Loyers Impayés est une assurance qui protège donc le propriétaire contre les loyers impayés, les dégradations immobilières et les frais de justice. Mais, elle peut ne pas s’appliquer à partir du premier loyer impayé. De même, l’indemnisation peut être décalée de plusieurs mois suite à l’incident.

Par ailleurs, l’indemnisation est souvent limitée à un montant compris entre 75 000 et 100 000 euros.

PNO : Assurance propriétaire non occupant

La PNO est également appelée assurance propriétaire non occupant et s’adresse spécifiquement aux propriétaires non-occupants. Elle est souscrite par le propriétaire du bien immobilier pour lui offrir une protection en cas de sinistre, même si le logement est vacant ou occupé gratuitement.

Contrairement à l’assurance locataire, l’assurance propriétaire non occupant ne constitue pas une obligation, sauf en cas de copropriété. Toutefois, ses garanties sont équivalentes à celles d’une assurance multirisque habitation et sont conseillées.

L’assurance des propriétaires non-occupant protège ainsi en cas de dommages importants (incendie, inondation, etc.), en particulier si le bien est vacant entre deux locataires. Elle offre également une couverture dans les cas où les locataires ne sont pas assurés ou disposent d’une assurance insuffisante. En outre, la PNO fournit une couverture dans les cas où le locataire est présumé non responsable pour certains défauts.

Assurance contre la perte de valeur des biens immobiliers

L’assurance contre la perte de valeur des biens immobiliers est un contrat souscrit par les investisseurs qui veulent se protéger contre les risques de perte de valeur en cas de vente prématurée du bien immobilier. On peut citer par exemple les perturbations familiales telles qu’un transfert ou une séparation.